mercredi 8 octobre 2008

Vincent Van Gogh fait de la pub pour Free

Les téléphiles parmi vous auront certainement remarqué la nouvelle campagne de pub de Free.fr. De mon côté, je ne suis pas particulièrement publivore (téléphile, publivore: quel vocabulaire!), mais j'apprécie tout particulièrement ces nouveaux clips, et en particulier celui-ci:


Evidemment, la scène a quelque chose de grotesque, ... mais peut-être pas tellement, finalement. Le pauvre Vincent, ici nommé Vince (ça, c'est génial!), était vraisemblablement traîté de la même manière par les gens auxquels il demandait sa pitance. Il n'y avait guère que le bon docteur Gachet pour croire en lui, qui n'a vendu qu'une seule toile de son vivant.

Pour la bonne bouche, j'ai transcrit le dialogue de ce fulgurant petit clip, torché à la Michel Audiard:

Vince : J’peux vous payer la soupe avec la toile ?

Le taulier : Ecoute, Vince, tes vieilles croûtes, tu peux les garder ! J’en ai assez quand j’coupe du pain ! Hé, tu voudrais pas faire autre chose de temps en temps, des fois ? Un clébard ? Ou alors, chais pas, une casserole de moules ? ... Ouais attends : j'la prends, mais c’est la dernière fois, hein !

Dans cette série consacrée aux grands visionnaires, j'aime bien aussi celle qui raconte les débuts de Las Vegas. On dirait un peu du Gérard Jugnot:



Ou celle-ci, qui n'a jamais passé et qui ne passera jamais à la télé, et qui évoque l'invention de Joseph Ignace Guillotin. Là, ça fait penser à Alexandre Astier:



Je ne regrette qu'une chose: après avoir cherché et recherché, je n'ai pas réussi à savoir qui a réalisé ces pubs. Si quelqu'un le sait, qu'il/elle n'hésite pas à le mettre en commentaire.

4 commentaires:

l'agent A a dit…

Je ne connaissais pas, mais c'est fameux ! merci pour ces découvertes, j'aurais une raison de plus de ne pas regarder ces chaînes publicitaires !

Caplan a dit…

Evidemment, la plupart du temps, les pubs sont plutôt insignifiantes et casse-pieds.

Mais, comme dans ce cas, il existe des gens doués qui font leurs armes dans ce genre de clips très exigeants et qui finissent réalisateurs de cinéma.

C'est pour cette raison que j'aimerais bien savoir qui a réalisé cette série.

Thérèse a dit…

Mais dans quel monde je vis, moi ? Je m'en vais de ce pas payer ma redevance et rebrancher la télévision. Comment puis-je rater des trucs pareils ? Hé, ho, l'Agent, il ne faut pas bouder son plaisir ! C'est pas pour dire, mais ces pubs sont 1000 fois mieux que bien des livres récemment publiés. Merci Milsabor ! Mais où trouves-tu tout cela, ou le temps pour le trouver ?

Caplan a dit…

Mais, Madame Thérèse, lorsque je rédige un des mes fameux articles à succès pour Milsabor!, j'ai toujours un œil qui traîne sur la TV, un autre sur un magazine, une oreille qui drague du côté de la radio et une autre sur la chaîne Hi-Fi!

N'oublions pas que la devise de Milsabor! est : "C'est curieux..." ;-)