samedi 22 avril 2017

Julieta Venegas aux Docks de Lausanne

Il y a quelques années, dans les CDs soldés chez Media Markt, je suis tombé par hasard sur un album d'une parfaite inconnue pour moi: Julieta Venegas, une charmante chanteuse (auteure, compositrice, interprète) mexicaine. Il s'agissait d'un enregistrement MTV Unplugged en version audio sur un CD et de la même session en vidéo sur un DVD. Quelle découverte! Son CD a tourné en boucle pendant des semaines sur la platine de ma voiture.


En regardant le programme de ses tournées, je voyais qu'elle n'allait qu'en Amérique du Nord ou du Sud et qu'il y avait peu de chances de l'entendre chez nous. Mais voilà qu'il y a quelques semaines, je vois qu'elle est au programme des Docks, à Lausanne, chez moi! Ça n'a pas fait un pli: je nous ai immédiatement acheté deux billets.

C'était très bien. Cette fille est vraiment charmante et son répertoire très séduisant. Il y a juste un petit bémol (si je puis dire...): pour cette tournée, elle a choisi de ne jouer qu'avec deux multi-instrumentistes, ce qui n'est pas un défaut en soi. Mais il ont fait péter les basses d'une manière exagérée, ce qui gâchait un peu le charme dans certains morceaux. Mais, manifestement, ça a beaucoup plu au public, composé très majoritairement de latinos et de Mexicains qui connaissaient les paroles par cœur, ce qui a eu l'air de surprendre Julieta!

La voici dans trois vidéos que j'ai prises lorsqu'elle est au piano et que ses sbires y vont mollo sur les basses:

Limon y Sal


Lento


Esta Vez


dimanche 19 mars 2017

Chuck Berry s'en est allé

John Lennon disait de lui: "S'il fallait donner un autre nom au rock 'n' roll, ça pourrait être Chuck Berry".

Ce qui devait arriver arriva. Chuck Berry a cassé le manche de sa Gibson hier à midi. Il aura donné au XXème siècle une bonne part de sa couleur musicale populaire.
Son influence a été cruciale sur des milliers de musiciens qui ont connu le succès, à commencer par les Rolling Stones.

Il y a plusieurs années, je me suis bricolé une sonnerie pour mon iPhone en piquant l'intro de Johnny B. Goode. J'aime toujours l'effet qu'elle fait (surtout en réunion quand j'ai oublié de le mettre sur silencieux!)

J'ai eu la chance de le voir à Lausanne en mars 2008, quand il ne massacrait pas encore trop ses chansons (parce qu'il faut bien reconnaître qu'à la fin, c'était assez triste...)

Chuck Berry à Lausanne 25.03.08 Reelin' And Rockin'


Sur mon jukebox, on entend bien que cette musique est faite pour lui:

Rock-Ola Empress 1497 Jukebox - Chuck Berry - Roll Over Beethoven  


Et un dernier ch'ti 78 tours pour la route, sur ma platine portable:

Chuck Berry - Maybellene - 78 rpm