jeudi 3 mai 2007

LE SAVIEZ-VOUS? Les bombes du professeur Millebœufs

Le Chemin des Dames

A la fin de la Première Guerre Mondiale, le paysage du Nord-Est de la France était totalement ravagé. On ne voyait plus le moindre brin d'herbe et il fallait un grand effort pour imaginer qu'un jour ce désert boueux reverdirait.

Le professeur Millebœufs

Emu par tant de sauvagerie dans la destruction, le professeur Sylvestre Millebœufs, ingénieur en aéronautique et passionné de botanique chercha une solution pour reboiser rapidement ces kilomètres carrés de terres anéanties. Il était évident qu'une plantation à la main serait beaucoup trop longue et exigerait des moyens disproportionnés. Il imagina donc une solution qui ferait appel aux anciens pilotes de chasse démobilisés. Des chênes furent semés en pépinière et, lorsqu'ils eurent à peine une année, ils furent insérés dans des multitudes de bombes miniatures. Ces bombes furent ensuite larguées par chapelets depuis des avions.

Le largage des plantons

Elles se fichaient verticalement dans le sol et permettaient ainsi aux jeunes arbrisseaux de prendre facilement racine. L'opération fut un succès et le contentement fut général. La Deuxième Guerre Mondiale pouvait commencer dans les meilleures conditions. Le saviez-vous?



4 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est trop beau pour être vrai, Caplan !

Merci quand même de me faire rêver, l'ambiance n'est pas à la rigolade dans le 20e parisien !

Alexis

Caplan a dit…

Bien vu, Alexis! C'est trop beau pour être vrai!

En ce qui concerne l'ambiance, je suis franchement de tout cœur avec toi, mais je crains que ça ne serve pas à grand chose...

Mais sache que nous t'accueillons à bras ouverts à Lausanne pour y consituer La Résistance, à moins que tu préfères jouer un rôle dans les FFI... Dans ce cas, nous prendrons en charge les parachutages...

François Cuneo a dit…

:-)

Ben ouais, cette fois, je n'ai pas marché.

Dingue hein?

Caplan a dit…

Oui, ben à la réflexion je me demande si ça ne pourrait pas être une technique qui existe... Faut que je fasse une recherche.