dimanche 14 octobre 2007

Cécilia s'en va

Scène touchante à l'Elysée.

La presse française attend impatiemment le feu vert de l'Elysée pour annoncer que Cécilia quitte Nicolas. Dans la plus pure tradition soviétique.

Tout le monde à droit à une vie privée, c'est une chose certaine. Mais les mises en scène publiques et successives du couple Sarkozy appellent tout naturellement des commentaires légitimes.

Après un rabibochage de circonstance au moment de l'élection présidentielle, Sarko, comme à son habitude, nous a servi son boniment. Il est aujourd'hui rattrapé par la réalité. Il a cru qu'il suffisait de façonner le tableau à son idée pour que chacun tienne son rôle dans la mise en scène.

Finalement, ce qui concerne les Français, ce n'est pas les péripéties conjugales de leur président. C'est la façon qu'il a de mettre tout son monde au pas qui dérange. Son volontarisme n'est que de l'autoritarisme. Sur la durée, il va se passer la même chose avec le peuple: ses plans ne vont pas se réaliser aussi facilement qu'il le souhaite. Il va s'énerver, intimider, invectiver. Montrer son vrai visage...


5 commentaires:

François Cuneo a dit…

Les temps deviennent plus difficiles pour lui, visiblement.

En plus, c'est parti avec les grèves…

Madame Poppins a dit…

Mais où donc ira vivre Cécilia ? Aux Etats-Unis ?

Caplan a dit…

A sa place, j'irais loin. Très loin...

Avec toutes ces contrariétés, il va devenir mauvais...

l'agent A a dit…

Attention ! perfides helvètes ! le Maréchal ne goûte pas vos sarcasmes et la Maréchale pas d'avantage… Il peut vous en cuire à persiffler de la sorte. La traversé du lac Léman sera soumise au test ADN d'ici peu !
L'agent A veille au grain !

Caplan a dit…

Quoi? Traverser le Léman pour venir en Sarkozie? Ça va pas, non?!

En Suisse, on a nos fachos (Blocher & Co). Ça nous suffit!