dimanche 11 mai 2008

Jukebox: Standing In The Shadows Of Motown: The Funk Brothers

Les Funk Brothers réunis pour un film magnifique.

Il y a un mois, j'ai trouvé aux puces une petite perle de DVD. Il s'agit d'un documentaire musical sur le plus grand groupe de tous les temps. Un groupe dont le nom est inconnu de la plupart des gens, moi compris, jusqu'à que je tombe sur le DVD Standing In The Shadows Of Motown: The Funk Brothers. On y apprend que le groupe de musiciens accompagnateurs du mythique studio Motown, de Detroit, a obtenu plus de numéros 1 que les Beatles, les Beach Boys, les Stones et Elvis réunis!


Joan Osborne en public avec les Funk Brothers: frisson garanti!

Pour le film, le réalisateur a réuni les musiciens séparés il y a 30 ans lorsque le studio a déménagé en Californie. Et là, devant nos yeux émerveillés et nos oreilles ravies, ils expliquent comment ils ont créé le "son" Motown. Le documentaire est entrecoupé de morceaux joués en live avec, au chant, Ben Harper, Chaka Khan, Joan Osborne (l'interprète de One Of Us) ou la magnifique Meshell Ndegeocello. Ce film est un bijou documentaire et une merveille musicale. C'est bien simple: je me suis procuré la bande originale et je l'écoute en boucle depuis plusieurs jours. Ecoutez les deux morceaux qui suivent sur une installation qui donne de bonnes basses et régalez-vous:

You've really got a hold of me, Meshell Ndegeocello (mp3)


What becomes of the brokenhearted, Joan Osborne (mp3)


+ Lire ici l'article de Milsabor! consacré à la compilation Stax Story. Les liens audio sont à nouveau actifs.

5 commentaires:

zit a dit…

Un peu mous du genou, les papys...

je préfère le son Stax, plus sec et nerveux.

z (mais c'est excelllllent quand même, hein! je répêêêêêêête: on va pas se fâcher pour si peu ;-)

Caplan a dit…

Oui, j'avais d'ailleurs fait un article sur Stax ici

Bien sûr que Otis Redding, c'est nettement plus pêchu mais, avec Motown, on est plus dans le travail du "son" et ça, j'adore aussi. Pas mou du genou du tout, je trouve. Juste sensuel...

Au prochain épisode, on parlera de Atlantic Records, de M. Ertegun!...

l'agent A a dit…

… et deux de plus ! Radio Milsabor s'étoffe ! 35 morceaux, 2h 10 au compteur !

Caplan a dit…

Autant que ça? Je croyais que tu avais sacqué toute la musique de ploucs du Middle West, moi!

zit a dit…

Heuuu, non, la musique de ploucs, c'était moi...

z (et puis c'était histoire de râââller un peu, je répêêêêêête: faut bien s'affirmer, de temps en temps, dans ce monde de moutons)