jeudi 26 février 2009

Histoire de l'art: Le régime de Jérôme

Nicolas Régnier, Le régime de Jérôme.

Au début du 17ème siècle, Nicolas Régnier, disciple du Caravage, cherche un sujet dramatique pour sa prochaine toile. Il se souvient alors de l'histoire de Jérôme de Monmignac, un précurseur de la diététique un peu dérangé.

Jérôme avait écrit une méthode pour perdre du poids d'une manière radicale. En substance, le régime consistait à sucer des cailloux, mordiller des cure-dents et boire des larmes de fourmis. Jusque là, rien de bien méchant. Les rayons des bibliothèques spécialisées ont toujours été bourrés d'ouvrages de ce genre.

Là où les choses se gâtèrent, c'est quand son ami Matthieu mit le régime en pratique. Il respecta les conseils à la lettre durant plusieurs semaines, tant et si bien qu'il finit par peser 25 kilos, puis mourut. Jérôme s'accusa de la mort de son ami et ne s'en remit jamais.

Le peintre Nicolas Régnier avait là un sujet idéal pour illustrer le thème de la culpabilité. Il représenta donc Jérôme abattu, son ami Matthieu très amaigri en compagnie du fameux bouquin de régime. Induscutablement, un sujet qui garde toute son actualité.

6 commentaires:

Lionel Chollet a dit…

Nan mais lol wtf !? :-)
(© BienBienBien)

Salut Caplan, incontestablement en pleine forme !

Caplan a dit…

En pleine forme? C'est grâce à mon régime! ;-)

Jigé a dit…

Salut ami helvétique et merci du partage. C’est tout à fait par hasard, au gré de mes explorations des blogs, que j’ai atterri ici.

Bravo pour ton blog aux texte intéressants et variés. Comme j'ai peu le sens de l'humour, j'ai bien aimé pointe-à-pitre.

NOTE. Mon blog parle de la connaissance de soi. Si le coeur t'en dit, tu es bienvenu.

Thérèse a dit…

Cela sent le printemps et les marronniers des magazines féminins : comment rentrer dans son maillot de bain après 6 mois de fondues savoyardes et de pot-au-feu, sans oublier les tartes aux quetsches. On voit que Jérôme n'a pas de honte, il ferait bien de se mettre aussi au oeufs durs et pamplemousses...

Caplan a dit…

@ Jigé: Tu as peu le sens de l'humour et tu as aimé Pointe-à-Pitre? Ça m'inquiète un peu... Mais je me connais... ;-)

@ Thérèse: Fondues savoyardes, pot-au-feu, tartes aux quetsches: pourquoi seulement 6 mois? On a encore le temps, non? ;-)

BH a dit…

[second degré]Ceci est un message 100% indigné[/second degré]

Je suis prof de chimie (nul n'est parfait) ... une collègue prof, prof de français, m'aborde : "Est-il vrai qu'en respirant l'hélium on risque de s'envoler ?".
Moi (interloqué) : "ben ... euh ... tu plaisantes ou ... ?"
Elle : "C'est ce que j'ai trouvé dans un travail d'élève consacré à Chagall et à la Promenade".
Moi (interloqué au carré) : "Tu as les références ?".
Elle (sérieuse mais en cours d'interlocation) : "C'était sur le net. Donc pour les élèves, c'est sérieux ... un blog intitulé Milsabor".

Comme quoi ... Je me permets donc de vous traiter de "crème d'emplâtre à la graisse de hérisson" (c'est pas de moi mais du capitaine).

Persévérez dans votre soucis d'information des jeunes générations ... je reviendrai.