dimanche, 15 février 2009

Histoire de l'art: La fureur de Roy Lichtenstein

WHAAM! Roy Lichtenstein (1963)

L'œuvre de Roy Lichtenstein laisse une impression de candeur enfantine par le choix de son style et de ses sujets. La référence permanente à la B.D., avec ses à-plats de couleurs pures et les bruitages inscrits dans les images sont certainement la cause de cette impression.

Mais, sous cette analyse primaire, il y a une réalité bien plus dure. Dans sa toile la plus connue, Whaam!, tout le monde voit une référence à la guerre de Corée, mais il n'en est rien. En fait, Roy Lichtenstein et sa famille venaient d'emménager dans une jolie petite maison de la banlieue de New York.

A droite, la maison des Lichtenstein. A gauche, celle des Lash.

Le cadre était calme et idyllique, mais chaque fois que Roy voulait se reposer tranquillement dans son fauteuil et réfléchir à ce qu'il allait peindre le lendemain, son voisin mettait en marche sa tondeuse à gazon. Jim Lash était le plus gentil des êtres que la Terre pouvait porter. Toujours souriant, toujours prêt à rendre service. Mais il ne se rendait pas compte que son voisin Roy ne venait à la maison que pour se reposer et méditer.

Aussi, à bout de nerfs, Lichtenstein ne pouvant décemment ni massacrer son voisin, ni même se représenter sur une toile en train de le massacrer, il peignit un avion de chasse américain qui descendait un Mig communiste, une métaphore qui traduisait exactement son état d'esprit.

Si vous détestez votre voisin, n'en venez pas aux mains. Canalisez cette énergie pour en faire une œuvre. Avec un peu de chance et de talent, elle vous rendra célèbre!

1 commentaire:

Bradley a dit…

Merci beaucoup pour ces précieuse informations qui vont m'être très utiles pour mon mémoire sur Roy Lichtenstein :)