samedi 13 décembre 2008

Exposition Steinlen à Lausanne: L'œil de la rue

Le Musée Cantonal des Beaux-Arts de Lausanne présente une exposition de Théophile-Alexandre Steinlen: L'œil de la rue, jusqu'au 25 janvier 2009. Né Vaudois en 1859 et mort Parisien en 1923, Steinlen a peint et dessiné la rue et ses petites gens à la charnière des XIXème et XXème siècles.

Jusque là, je le connaissais surtout pour ses dessins. Depuis des années, j'ai dans ma bibliothèque un exemplaire tout déglingué des Soliloques du Pauvre de Jehan Rictus, illustré par Steinlen, datant de 1903. J'ai toujours été frappé par son trait souple et puissant, formidablement moderne:

La couverture déployée des Soliloques du Pauvre.

L'exposition présente évidemment les affiches qui l'ont rendu célèbre:

Le chat est resté la marque de fabrique de Steinlen.

Il a aussi réalisé des toiles comme cette Idylle de 1909, qui annonce des peintres comme Edward Hopper:

L'idylle, 1909.

Mais je vous laisse lire ici la présentation de l'exposition, qui ira à Bruxelles du 12 mars au 31 mai 2009. Les Parisiens n'ont plus qu'à prendre le train pour admirer les œuvres du plus montmartrois des Vaudois.

2 commentaires:

Lionel Chollet a dit…

C'est amusant : j'habite tout près de la rue Steinlen, et je me sens souvent très proche de ta vision lausannoise… N'y aurait-il pas de hasard ? :-)

Caplan a dit…

Paris et Lausanne, c'est un peu la même chose, à une tour Eiffel près!...
;-)