samedi 2 février 2008

Morts pour la science: la réalité dépasse la fiction

Quand je le peux, j'écoute Impatience, la très intéressante émission de la Radio Suisse Romande, diffusée tous les jours de 17 à 18 heures.

Cette émission aborde une multitude de sujets ayant un rapport avec la science, la recherche la nature et les avancées technologiques. Lundi passé, l'animatrice recevait Pierre Zweiacker, spécialiste de l'électricité à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Mais ce grand scientifique n'était pas là pour nous faire un cours sur la haute tension. Il est venu présenter son dernier ouvrage: Morts pour la science.

Je croyais avoir fait fort avec ma rubrique Le saviez-vous?, mais Pierre Zweiacker fait beaucoup plus fort avec ce recueil d'histoires vraies. La science rend-elle fou? Ou faut-il être dingue pour devenir un grand scientifique? Le fait est qu'il existe un grand nombre de meurtres et de suicides consécutifs à des découvertes ou des inventions. Jalousie, cupidité et piratage créent des situations dignes des meilleurs polars. Et les épilogues sont encores pires que ce que vous pouvez imaginer.

Mais je laisse la parole à Pierre Zweiacker qui raconte quelque-unes de ses histoires au micro de la RSR (10 minutes):

Morts pour la science (mp3)


Morts pour la science, Pierre Zweiacker, Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, 2007, 264 pages.

1 commentaire:

calusarus a dit…

Merci de nous faire ainsi partager vos découvertes scientifiques.