dimanche 27 janvier 2008

Le futur de l'évolution humaine



Voilà une vidéo qui parle d'un sujet très grave sous un aspect léger. En résumé, on pensait jusque là que les hommes du futur auraient de grosses têtes et seraient très intelligents. Selon ce scénario, il est probable que nos descendants seront des idiots avec de gros bides.

Depuis des millions d'années, la sélection naturelle a façonné notre espèce. L'évolution, chez les êtres vivants, c'est avant tout l'élimination. Un massacre épouvantable de rejetons dévorés ou morts de faim avant de pouvoir procréer à leur tour. Nous sommes arrivés maintenant à un stade où la sélection naturelle n'a pratiquement plus prise sur nous.

Comment l'espèce humaine va-t-elle évoluer? Regarder au fond des âges pour voir d'où nous venons est déjà un exercice qui donne le vertige, mais comment imaginer ce que nous serons devenus dans 10, 20 ou 30.000 ans? Des surhommes? Ou, au contraire, une espèce à la procréation, à la naissance et à la survie médicalement assistées? Ou aurons-nous tout simplement disparu par auto-destruction?

3 commentaires:

l'agent A a dit…

… et on tuera tous les affreux ! Tiens, m'faudrait le relire ce bouquin là. Voilà a quoi me fait penser ce film…
Belle trouvaille Caplan, je fais ce triste constat à chacune de mes visite à Disney…

Caplan a dit…

Je voulais encore mettre un paragraphe sur l'eugénisme et son cortège d'avatars.

Que va-t-il se passer dans un avenir pas si éloigné que ça? Rien que d'y penser, ça me fiche des frissons.

willy.wauters a dit…

L’éVOLUTiON NATURELLE HABiTE MAiNTENANT LES MiSE A JOUR DU SENS COMMUN iNNé DE TOUS LES HUMAiNS. (**) .
(**)La lamarckienne transmission génétique des globalisations de « convergences naturelles de trilogiques concertations méditées comme plus ou moins motivantes pour le globalisateur sens commun», ce naturel conciliateur des impacts émotifs devant être NATURELLEMENT assimilés au jour le jour en tant qu’intuitions globalisées la nuit, au même titre que les épisodiques récapitulations globales d’une soigneuse remise à jour des bagages de l’entendement que l’innéisme a génétiquement transférés aux suivantes progénitures avec, à chaque génération, un entendement mis à jour de la cascade de la succession des entendements des générations suivantes, qui suivront le même scénario de globalisations dans les enfilades des innéismes de l’évolution naturelle que poursuivront subconsciemment ou non les géniteurs, déjà successeurs de 3.500 générations de millions d’innombrables nombres de progénitures de filles et garçons à chaque fois