mardi 1 janvier 2008

Jukebox: Sauvez Amy Winehouse!

Amy Winehouse: une très grande artiste en danger.

Pour Noël, j'ai reçu le second album d'Amy Winehouse: Back to Black.

Certains diront: "Quoi? Il est fier de dire qu'il écoute la musique d'une droguée au dernier degré?" Ben oui! J'ADORE sa musique. Ça faisait longtemps que je n'avais pas entendu quelque chose d'aussi fort depuis la grande époque de Motown, Stax et Atlantic. On peut dire qu'elle allie la musicalité des Supremes et la pêche d'Otis Redding, le tout dans une rythmique malgré tout contemporaine (ou alors intemporelle).

Le problème, c'est que cette jeune fille, sous la coupe de son mari Blake Fielder Civil, boit et se drogue d'une manière suicidaire. On a déjà perdu Elvis, Janis, Jimi, Jim, Kurt et tant d'autres. Personne n'a été capable de les sauver. J'espère que dans le cas d'Amy, son entourage familial et professionnel saura la tirer de là pour qu'elle nous donne encore beaucoup d'albums de cette trempe. Voici une chanson un peu moins connue que Rehab ou You Know I'm No Good, qui ont largement été diffusées sur les ondes:

Me And Mr Jones (mp3)


9 commentaires:

BLUES a dit…

Je suis d'accord avec .. et quelle voix, ça c'est du talent (autre chose que wilhelm la tortue). Pour le reste tant pis, elle a choisi sa voie, avec de la chance -des fois-mais pas toujours- le talent permet de s'en sortir avant d'arriver contre le mur (quelques exemples: Clapton, Lou Reed, etc...)

A part ça, dans ce genre Soul-R&B, perso j'aime beaucoup Joss Stones

A+ et bonne année, BLUES

François Cuneo a dit…

Elle est extraordinaire. C'est vrai.

Elle dit elle-même qu'elle est une noire enfermée dans un corps de blanche.

Je trouve son disque fabuleux.

Cela dit, pas besoin de dénigrer d'autres gens pour écrire qu'elle est bien.

Caplan a dit…

Bonne année, BLUES!

Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis: "Pour le reste tant pis, elle a choisi sa voie..."

C'est justement pour ça que j'écris ce message. De si jeunes artistes pris dans le tourbillon du show-biz ne choisissent plus rien. Elle a un sacré caractère qui ne doit pas être facile à gérer, mais ses proches doivent tout faire pour la sortir de là, malgré elle.

Sans parler des médias qui se délectent de la voir plonger...

Caplan a dit…

François, tu postes un commentaire pendant que je rédige la réponse à Blues!

Je suis bien content que tu trouves son disque fabuleux. Tu connaissais?

Désolé, Blues, mais je suis d'accord avec François. Pas la peine de dénigrer Willem pour autant... J'ai mon billet pour aller le voir à Lausanne. ;-)

Et j'ai aussi mon billet pour CHUCK BERRY, le 25 mars, également à Lausanne. Au premier rang de la salle de Beaulieu...

BLUES a dit…

Ce n'était pas réellement mon but de dénigrer (mais de provoquer la réaction)... c'était juste pour remettre l'église au milieu du village (par rapport l'article sur le dit personnage de l'autre jour) ou je mettais justement en avant que ces personnes sont en train de prendre de prendre la place de ceux que l'on pourrait oublier (au vrai talent).
Et heureusement dans le cas d'Amy (ou de Joss) on peut constater qu'il y a encore des "vrais" qui peuvent encore sortir du lot.


Pour ce qui est de choisir sa voie, de tout temps les pressions externes étaient là (ce n'est pas nouveau = Bird Parker, Hendricks, Morrison, etc... en ont fait les frais).
Ce qui a permit à Clapton ou Lou Reed, (que je citais plus haut) voir K. Ritchards de s'en sortir (ou de ne pas tomber), c'est justement le fait d'avoir un "sacré putain de caractère" (ce qu'Amy a) raisons pour lesquelles je pense :
1. qu'elle a choisi (une Britney, elle ne choisi pas)
2. qu'elle pourrait s'en sortir

Caplan a dit…

Pour Willem, j'avais bien compris la provoc' ;-)

Pour Amy, il semble en effet qu'elle a choisi cette attitude au départ. Mais, maintenant, elle ne pourra plus s'en sortir seule, contrairement à Clapton, par ex.. Si on veut la garder, il va falloir faire quelque chose...

Thérèse a dit…

Vous êtes tous mignons : mais quoi faire ? Une pétition ? Une prière ? Un enlèvement (ouiiii)? Avec le fichu caractère que vous lui prêtez ou lui connaissez, avec le talent époustouflant que je découvre, merci encore, Milsabor, elle doit s'en sortir, elle va s'en sortir. Et nous ? Peut-être ne plus lire la presse immonde, écouter à la place sa belle musique.

Anonyme a dit…

Pour ceux qui ne le sauraient pas, une société suisse leader dans son segment (les aides auditives), Sonova (plus connues sous sa marque principale Phonak), dans le cadre de sa communication (sa pub quoi...) a pris le risque de choisir Amy pour symboliser l'importance de pouvoir entendre. Et ce récemment, donc quand elle sentait déja le souffre, en ajoutant son nom à ceux de Placido Domingo ou le Vienna Philarmonic orchestra.

Je ne sais pas dans quelle mesure cela pourra l'aider concrètement, mais je pense que cela peut réellement jouer en lui permettant de cotoyer ce monde si différent, en lui apportant une reconnaissance plus fondamentale et moins people...

J'ai vu et entendu sur youtube sa dernière prestation publique (fin novembre ou début décembre), et même totalement inintelligible (son état était pitoyable) la puissance, la magie de sa voix réussissait à me faire vibrer !

Alors oui, souhaitons très égoïstement de tout coeur qu'il y ait encore d'autres albums pour nous transporter. Et souhaitons pour Amy qu'elle parvienne à survivre à un tel talent dans un tel entourage.

J'entendais il y a 2 jours sur RSR (la radio suisse pour les non fromagers) un interview de Juliette Greco à la sortie de sa récente prestation à l'Olympia qui, de façon très humble et lucide, nous disait combien ce métier était beau certes, mais n'offrait jamais la serennité, bien au contraire.

Bonne année à tous ceux la.
Ludoblerone

Flep a dit…

No comment ;-(

http://www.zuneo.fr/2007/12/devinez-la-date-de-la-mort-damy.html