lundi 16 avril 2007

HISTOIRE DE L'ART: Rivalz: Les vacances ratées

Antoine Rivalz: Les vacances ratées.

C'est vers 1700 qu'Antoine Rivalz peint les mésaventures de la famille Dutilleul en vacances à la mer. Cette famille, poissarde entre toutes, avait réservé deux semaines dans un hôtel flottant. Les ennuis ont commencé lorsque Louis Dutilleul, le père de famille, s'aperçut que la literie était envahie de bestioles. Il décida alors de faire du camping sur la plage.

Mais les ennuis ne s'arrêtèrent pas là: des trombes d'eau tombèrent pendant des jours et des jours. On eût dit qu'il pleuvait des petits chats. Certains jours, comme on peut le voir sur cette magnifique toile, il plut même des bœufs!

Trempés et totalement dépités, les Dutilleul se résignèrent à regagner leur trois pièces et jurèrent qu'on ne les prendrait plus à essayer de profiter des prix de location hors saison.


1 commentaire:

flep a dit…

Rien de tel que des vacances ratées pour se réconcilier avec le labeur !