samedi 31 janvier 2009

Histoire de l'art: Florence Foster Jenkins: faux et usage de faux

Vous avez sans doute remarqué que je... travestis parfois un peu la vérité dans cette rubrique. Cette fois, nul besoin d'embellir la réalité. Florence Foster Jenkins a bel et bien existé et, comme moi, vous l'avez peut-être déjà entendue. Vous pouvez tout savoir sur elle dans cette page de Wikipedia.

Ecoutez plutôt:

Chaque fois que j'écoute ça, je suis roulé par terre de rire et je ne peux pas m'empêcher de la réécouter encore. Je trouve cette persévérance tellement inouïe que ça me fiche une sorte de vertige hypnotique. J'espère juste que je ne vais pas devenir accro...

Ce qu'on peut retenir, c'est qu'elle a persisté sa vie durant à chanter faux et à le faire savoir. Elle avait beaucoup d'argent et elle a pu se payer des enregistrements. Elle donnait un concert annuel au Ritz-Carlton de New York, qu'elle devait certainement louer à grands frais. Elle devait rétribuer son accompagnateur, M. Cosmé McMoon assez grassement pour qu'il accepte d'être le complice du massacre de Mozart, Verdi, Strauss et Brahms durant de longues années. Elle finit par mourir d'une crise cardiaque après un ultime concert au Carnegie Hall, terrassée par les critiques.

Si, faire de l'art, c'est persister dans une voie inhabituelle en y mettant tout son cœur, Florence Foster Jenkins est une grande artiste. Elle n'a jamais baissé les bras. Elle n'a jamais douté de son talent. Elle a toujours été persuadée qu'elle deviendrait célèbre. Et elle a eu raison: tapez son nom sur Google et vous verrez!

A mettre d'urgence dans l'iPod:
Florence Foster Jenkins: La Reine de la Nuit (mp3)

[edit] M. Donald Collup m'indique en commentaire que la photo noir/blanc que j'avais ajoutée au milieu de l'article ne représente pas Florence Foster Jenkins, ce en quoi il a parfaitement raison.

Monsieur Collup doit avoir une certaine autorité en la matière, car il est le producteur d'un DVD documentaire consacré à la diva: Florence Foster Jenkins: A World Of Her Own, sorti en 2008. [/edit]

4 commentaires:

Joe Conda a dit…

You have incorrectly identified The black and white photo. It is not Florence Foster Jenkins nor is it Cosme McMoon.

Donald Collup
Producer of the DVD:
"Florence Foster Jenkins: A World Of Her Own"

Caplan a dit…

Thanks! You're right! It's Kirsten Flagstad on the photo. I delete the pic!

Je vous renvoie à cet article (en anglais) qui essaie de déméler le vrai du faux à propos de Cosme McMoon, qui se serait aussi appelé Edwin McArthur, mais finalement pas...

zit a dit…

EXCEPTIONNEL !

J'en reste sans voix !

z ( quoique, je pense commencer dès ce soir une grande carrière internationale de baryton, je répêêêêêêêêêête : Caplan, tu seras l'invité d'honneur...)

Caplan a dit…

Non, non! Reste sans voix! ;-))