samedi 1 mars 2008

Revoir LA MORT AUX TROUSSES sur ARTE

La Mort aux Trousses: Roger Thornhill a des ennuis.

La Mort aux Trousses, d'Alfred Hitchcock, va passer sur Arte ce lundi 3 mars pour la millième fois à la TV. C'est mon film culte. Si je ne pouvais prendre qu'un seul DVD sur une île déserte, ce serait celui-là. A condition, bien sûr, qu'il y ait tout de même un lecteur de DVD sur cette île...

Ce film de 1959 est un bijou. Tout y est parfait: le scénario, les acteurs, la mise en scène, la musique, les couleurs, la lumière, tout.

Générique de La Mort aux Trousses (mp3)


Les services secrets américains ont inventé un personnage fictif pour piéger un espion (James Mason). Son nom est George Kaplan (et c'est pour cette raison que mon pseudo est Caplan). Par un malheureux concours de circonstances, Roger Thornhill (Cary Grant), publiciste est pris pour Kaplan par les sbires de l'espion. Ils font tout pour l'éliminer, en lui mettant une splendide blonde dans les pattes (Eva Marie Saint).

La façon dont Maître Alfred raconte cette histoire est un délice. Tout est contrôlé, jusqu'au dernier petit grain de pellicule. L'exact contraire du cinéma-vérité. La situation est grave, mais il y a des moments burlesques, comme la scène de la vente aux enchères. Cary Grant est extraordinaire dans son rôle d'ingénu pince-sans-rire. Sans compter toutes les scènes glamourissimes avec Eva Marie Saint.

Si vous n'avez pas encore vu ce film (ce qui serait un exploit) regardez- le et enregistrez-le: c'est un monument, à l'image du Mont Rushmore où se déroule la fin de l'histoire.

Voici la bande-annonce:



7 commentaires:

Calusarus a dit…

Entièrement d'accord avec toi : c'est aussi mon film préféré.
J'aime aussi revoir avec plaisir le générique, la scène à l'ONU, et celle du restaurant à côté du mont Rushmore, et maintenant que je sais le le scandale que cela a causé, la scène finale (le tunnel).
Quant à la scène de l'avion qui a été intégralement reprise dans 'Arizon Dream" de Kusturica avec J Depp. Et quand je dis intégralement, c'est vraiment une reprise totale.

Caplan a dit…

Ah ben salut, camarade! C'est donc avec toi que j'irai sur une île déserte si on n'a droit qu'à un seul DVD!

Je voulais aussi raconter toutes les scènes qui me plaisent, mais je me suis rendu compte que j'étais bon pour raconter TOUT le film. Alors, j'ai renoncé... ;-)

Flep a dit…

Bon plan !~! quand on a la mort aux trousses, de se réfugier sur une île déserte

flep a dit…

...bon PLAN mets s'y le CAP ;-)

caesar morituri a dit…

Whaa, la mort aux trousses, vraiment le classique des classiques... Il y a quelques semaines de ça, Arte a diffusé "la mariée était en noir" de Truffaut. Un film que je n'avais plus vu depuis une bonne quinzaine d'années. Je savais Truffaut disciple et spécialiste d'Hitchcock, mais je n'avais pas en son temps mesuré toute l'influence du Maître sur Truffaut. Et là ce fut un véritable choc. Dans la mariée était en noir(1968), la musique prend la dimension d'un personnage du film, elle ensorcèle le spectateur, et me rapppelait les thèmes obsédants qu'on retrouve dans la mort aux trousses (1959)! Une véritable redécouverte, et un plaisir sublime !

zit a dit…

Chais pas pourquoi j'ai un peu de mal avec les "effets spéciaux" complètement bidons (genre fond déroulant à la fenêtre du train, ou quand il conduit...), c'est forcément fait exprès, mais ça me dérange, ne comprenant pas trop à quoi ça rime.

z (l'a pô compris, je répêêêêête: l'a pô compris)

Caplan a dit…

Moi, c'est ce que j'adore, dans ce film. Je l'ai dit: c'est l'exact contraire du cinéma-vérité.

Les arbres qui bougent quand la voiture roule dans la forêt, je trouve ça au poil!

C'est comme un Blake & Mortimer...