lundi 3 mars 2008

OneCATs: la voiture à air comprimé: je veux!

Le Salon de l'Auto de Genève ouvrira ses portes le 6 mars. On va y voir encore et toujours de grosses bagnoles qui polluent beaucoup trop par rapport à ce qu'elles transportent. Mais ne soyons pas trop négatifs: il y aura aussi la présentation de véhicules qui fonctionnent aux énergies alternatives: hybrides, électriques, à gaz. Il y a aussi de grands espoirs fondés sur la pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène.

Mais moi, je préfère le moteur à air comprimé de la OneCATs, conçue par la firme MDI Enterprises, basée à Carros (ça ne s'invente pas!), en France. A mon avis, ce système permet de s'affranchir des grands trusts qui vont immanquablement s'emparer de la production d'hydrogène. Du côté électricité, il subsiste le problème des accumulateurs qui sont complexes, demandent beaucoup d'énergie à fabriquer et sont difficiles à éliminer.

Oui, me direz-vous, mais l'air comprimé ne se trouve pas à l'état naturel! Il va bien falloir le comprimer, cet air! L'avantage, c'est qu'on va pouvoir comprimer de l'air en utilisant directement la force d'une éolienne ou d'une usine au fil de l'eau. On pourra aussi, naturellement, faire fonctionner un compresseur avec de l'électricité d'origine photovoltaïque.

La voiture sera produite localement et son énergie aussi. Elle sera bon marché, parce que simple à fabriquer. Nul doute que les grands groupes pétroliers voient d'un mauvais œil ce genre d'alternative et qu'ils feront tout pour mettre les bâtons dans les roues de cette entreprise. J'attends impatiemment la sortie en 2009 des premiers exemplaires. A bas la voiture frime! Vive le retour de la 2 CV!

3 commentaires:

Thérèse a dit…

J'aimerais savoir quel bruit le moteur à air comprimé produit... N'oublie pas de poser la question si tu vas la voir.

Caplan a dit…

C'est un moteur à pistons. J'en ai entendu un dans un reportage TV.

Il fait poutpoutpout sur un régime assez bas.

MARSCHNER a dit…

Devenir ACTIONNAIRE de MDI à un prix COMPÉTITIF ? C’est possible ! Mon épouse, actionnaire depuis 1993 (15 ans), souhaiterai se séparer d’une partie de ses actions. Le prix?
Moitié prix de ce que propose actuellement MDI (c.à.d. M. Nègre, l’inventeur). Si intérêt réel nous contacter : martinmarschner(at)hotmail.com