mardi 18 mars 2008

Histoire de l'art: L'inspiration de Jackson Pollock

Jackson Pollock: Glaces répandues sur le sol N° 247.

En été 1918, alors qu'il se promenait avec sa mère et sa sœur Jenny dans le parc municipal de Cody, dans le Wyoming, le jeune Jackson Pollock vécut une expérience qui devait marquer durablement son orientation artistique. Jenny avait quatre ans de plus que son frère et profitait de cette différence pour le martyriser.

Leur mère leur avait acheté à chacun un cornet de crème glacée. Jenny avait laissé tomber le sien, parfumé à la vanille et au chocolat. Elle trouva donc très naturel de chiper celui de Jackson, au citron et à la framboise. Mais le garçon se défendit et sa glace tomba également sur le sol. Jenny déclara à sa mère que tout était de la faute de son frère. Sa mère la crut et balança une taloche à celui qui venait d'être jugé coupable.

Une publicité trompeuse de l'époque.

Cet épisode fut ressenti par Jackson comme un sommet d'injustice et il en resta traumatisé. Depuis ce jour, il représenta inlassablement sur ses toiles l'image terrible des glaces de la discorde familiale répandues sur le sol.

4 commentaires:

l'agent A a dit…

avanies et framboises… sont les mamelles du destin !

Anonyme a dit…

je lis souvent des conneries mais là c'est grave...faut s'instruire dans la vie!!!

Caplan a dit…

Anonyme, commence par arrêter de lire des conneries. Une fois sevré, tu te mettras à des bouquins théoriques sur l'humour et le deuxième degré...

olivier a dit…

Quelle belle Merde !