dimanche, 4 novembre 2007

HISTOIRE DE L'ART: Comprendre Kandinsky

Kandinsky: Etude de couleurs, carrés avec des cercles concentriques.

En 1913, fort de sa foi en l'art abstrait, Wassily Kandinsky réalise cette peinture qui montre douze groupes de cercles concentriques inscrits dans autant de carrés, ce qui est une sacrée performance pour un type qui n'avait pas un rond.

Dans son livre Point et ligne sur plan, Kandinsky a écrit: "Le point géométrique est un être invisible. Il doit donc être défini comme immatériel. Du point de vue matériel le point égale Zéro. […] Ainsi le point géométrique est-il, selon notre conception, l’ultime et unique union du silence et de la parole. C’est pour cela que le point géométrique a trouvé sa forme matérielle en premier lieu dans l’écriture – il appartient au langage et signifie le silence."

Le regretté professeur Birnbaum, de l'école d'art d'Esslingen am Neckar, a été le seul à comprendre ce que Kandinsky voulait dire par là. Malheureusement, il est mort en 1982 dans une terrible crise de délirium, juste après avoir terminé la transcription des pensées du peintre en langue tchouktche.

Mais laissons l'artiste s'exprimer:



4 commentaires:

l'agent A a dit…

Ben… moi j'aime bien Wassili et ses copains de l'époque ! C'est grave docteur ?

Caplan a dit…

Mais moi aussi, j'aime bien! Ses peintures...

webmestre a dit…

Hé oui ! là est le problème de l'art dit "contemporain"… le verbiage qui va autour est censé justifier le travail de l'artiste. A tel point que parfois il ne reste plus que le verbiage pour faire tenir la énième œuvre "Ready Made" (la première de Duchamp a bientôt un siècle) ou ixième "installation" fumeuse !

l'agent A a dit…

Damned, j'ai oublié de signer : Webmestre = l'agent A, comme d'hab'