mardi 3 novembre 2009

Skhizein: une merveille à côté de la plaque de Jérémy Clapin

Exactement 91 centimètres de décalage.

Je ne vais pas crier au génie chaque fois que je vous présente un court-métrage d'animation, mais peut-être que si... En tout cas, Skhizein, le film de Jérémy Clapin, est un petit bijou de 13 minutes. Il raconte ce qui arrive à Henri après qu'il a pris une météorite de 150 tonnes sur la tête. Il se retrouve, disons..., décalé. Décalé exactement de 91 centimètres, ce qui pose des problèmes pratiques dans la vie quotidienne:



Otez le curseur de l'image pour faire disparaître les infos.

2 commentaires:

l'agent A a dit…

ha pas mal ! déroutant ! merci C.

Caplan a dit…

Padkoi!

Je suis épaté par l'imagination des gens qui réalisent ces petits courts-métrages. Mais c'est comme partout: il y a de la daube et il y a des perles....